•  
  •  
 

Authors

Malcolm Cook

Abstract

On 5 May 1826, Mme de Genlis (Stéphanie Félicité, comtesse de Genlis) wrote the following letter to a certain Clavarau in Maestricht: “Vous devés me trouver bien ingrate monsieur mais j’ai eu de telles occupations que je n’ai pu disposer d’un moment depuis plus de six semaines. On vient dernièrement de me demander de faire une nouvelle au profit d’une jeune personne de douze ans qui a éprouvé les malheurs les plus extraordinaires et les plus touchants, on ne pourroit trouver un sujet plus intéressant que son histoire que j’intitule thérésina (c’est son nom) ou l’enfant de la providence cela paroitra dans dix ou douze jours. vous me ferés grand plaisir de la faire annoncer dans les papiers de maestrich, je vous le rendrai pour le tombeau à présent je vais vous faire un aveu qui me coute: je ne pers rien mais j’égare tout; j’ai donc eu le malheur d’égarer votre dernière lettre et vos beaux vers du poëme et les vers charmants que vous avés faits pour moi et dans lesquels vous voulés bien me comparer à deux auteurs que j’aime particulièrement depuis ma plus tendre jeunesse; ces vers m’ont tellement flatté [sic] qu’ils m’ont inspiré [sic] sur le champ ceux que je vous envoye et que je ne puis que de confiance vous donner pour in-promptu puisque je ne vous les offre qu’au bout de six semaines, mais vous me connoissés si bien que vous serés persuadé que je ne ments jamais sourtout pour me faire valoir.” She continues:

Share

COinS