•  
  •  
 

Abstract

L'évolution de la consommation d'énergie entre deux périodes peut être décomposée de manière à souligner les rôles joués par le niveau d'activité économique, le changement structurel à l'intérieur du secteur étudié, les conditions climatiques et l'efficacité énergétique. Nous adaptons la méthodologie appliquée par l'Office de l'efficacité énergétique du gouvernement canadien pour prendre en compte une caractéristique particulière du chauffage de l' espace du secteur résidentiel québécois, à savoir l'usage prédominant de l'électricité. Des informations statistiques recueillies par Hydro-Québec nous permettent d'analyser le changement de la consommation d' energie pour fins de chauffage du secteur résidentiel québécois entre 1989 et 1998. La consommation d' énergie de ce secteur a chuté de 20,8 % malgré une hausse de 13,3 % de l'espace à chauffer. La difference de température à elle seule explique 15,5 % de la baisse de la consommation, l'efficacité accrue des logements existants avant 1989, 13,3 % et l'efficacité supérieure des logements construits depuis 1989, 3,5 %. La prise en compte de l'efficacité énergétique des nouveaux et des anciens logements est une dimension nouvelle dans ce type d'analyses.

Share

COinS